ESPE Grenoble : le combat continue!

espe

Communiqué de presse du 09 février 2015.

A l’ESPE de Grenoble (Ex-IUFM), le combat continue !

Après le blocage du bâtiment ESPE ce Mercredi 4 et Jeudi 5 février dernier, les étudiant-e-s et enseignant-e-s stagiaires ont enfin pu être reçu-e-s par la directrice, disposée à écouter le soir même leurs revendications. La fiche de revendication suivante, lui a été présentée :

1)  Sur l’UE Projet :

– La suppression du partiel écrit
– A ne pas avoir d’examen pendant les vacances scolaires

2) Sur le mémoire :

– De le transformer en un écrit professionnel d’une dizaine de pages
– Un allongement du délai de 30 jours au vue des dysfonctionnements (pas de tuteur…)

3) Sur l’organisation générale :

– Un droit aux vacances scolaires
– Un délai de prévenance d’une semaine pour les changements d’emploi du temps
– Des modalités de validation clairement communiquées (affichées et envoyées à chaque étudiant-e)
– Une prise en compte réelle des frais de déplacement
– L’arrêt des chevauchements et un engagement écrit sur la neutralisation des notes si c’est le cas
– Des engagements quant à l’avenir des M2B.

Face à cela, la directrice n’a proposé aucune avancée, n’a laissé place à aucune négociation et s’est clairement moquée de ses étudiant-e-s en leur proposant en tout et pour tout de présenter leur mémoire lors de la session de rattrapage (une disposition déjà prévue dans la loi). Ainsi et malgré une prise de risque accentuée quant à la réussite de leurs études, les étudiant-e-s et professeurs stagiaires de l’ESPE ont décidé lors de la dernière assemblée générale et ce, à la majorité qualifiée, le renouvellement du blocage ce mardi 10 février.
Solidaires Etudiant-e-s Grenoble leur apporte, à nouveau, un soutien sans conditions dans cette démarche et le fera tant que les revendications n’auront pu aboutir.

Publicités