Appel à la grève et à la manifestation ce lundi 14 décembre !

Appel à la grève et à la manifestation le 14 décembre !
Lundi 14 décembre 2015, les personnels du CROUS de Grenoble et du CLOUS de Chambéry entrent en grève reconductible, à l’appel de la CGT. En cause, le fonctionnement non transparent de la direction du CROUS à l’égard des personnes y travaillant, et les conditions de travail de plus en plus dégradées. En effet, la direction n’a pas pris compte des revendications.

Souhaitant donc mettre fin à la précarité des agents travaillant en CDD et au déplacement abusif des personnels, devant des primes peu nombreuses et contre tout harcèlement et surcharge de travail, des postes gelés,

Les travailleur-se-s des CGT du CROUS et du CLOUS organisent un
rassemblement devant le siège grenoblois du CROUS,
le 14 décembre à 10 heures, 5 rue d’Arsonval.

Mais cette colère est également celle des étudiant-e-s.
En effet, La direction CROUS expose les étudiant-e-s à des conditions de vie qui frisent l’insalubrité, et choisit délibérément de reléguer les plus pauvres dans des cités poubelles, car les résidences nouvellement construites arborent toutes des dimensions qui font monter des loyers au minimum supérieurs d’une centaine d’euros… On se demande où ils iront, lorsque ces cités finiront par être détruites. l’exemple le plus marquant est la construction d’une nouvelle résidence à Condillac, composée exclusivement de chambres aux loyers d’au moins 275 euros, alors que les logements plus abordables de l’ancien Condillac tombent en ruine depuis des années.

crous-clapier
Difficulté d’accès, bourses non versées en temps voulu, tout semble fait pour éloigner les étudiant-es précaires de bonnes conditions d’études. De plus, les tarifs de la restauration universitaire ont augmenté, sans pour autant offrir une alimentation saine.
Ces intérêts sont intimement liés à ceux des personnels du CROUS, dont les conditions de travail ne cessent de se dégrader. Solidaires étudiant-e-s appelle donc les étudiant-e-s à participer à la mobilisation du 14 décembre.

C’est en luttant ensemble que nous pourrons obtenir des avancées significatives ! Pour nos conditions de vies et pour nos conditions de travail !

Respect des conditions de travail au CROUS/CLOUS :
– Respect du bon fonctionnement et des décisions des instances (CPR, CT, CHSCT,
etc…).
– Pour une vraie politique de dialogue social sans intermédiaire.
– Pour la communication de l’information pour l’ensemble du personnel.
– Remplacements immédiats des personnels absents(en cas de maladie, congés, etc…).
– Contre la surcharge de travail.
– Contre la diminution du Reliquat ISF en cas de maladie ( payé fin décembre ).
– Reliquat ISF(payé fin décembre), 200€ égal pour l’ensemble du personnel.
– 100€ net pour la prime d’été.
– Contre le gel des postes vacants.
– Embauche de tout les CDD sur des postes vacants.
– Organisation immédiate des concours pour l’embauche des personnels sur les postes vacants.
– Requalification des personnels qui font le travail de l’échelle supérieure.
– Application et respect des fiches de métiers.
-Reconnaissance professionnel et prime pour le travail pénible.
– NON à la mutualisation et NON au déplacement d’office du personnel.
-Arrêt de toute forme de harcèlement au travail.
-Contre La mise en cause des droits syndicaux.
– Non aux visites médicales irrégulières.
– Dans certains UG, pas d’achats de vêtements de travail.
– Non aux risques psycho-sociaux des agents.
– Non au changement d’office de l’horaire annuel.
– Non à la diminution du budget de fonctionnement.

Écoute réelle des problèmes étudiants :
– Ponctualité dans la remise des bourses étudiantes
– Pour des contrôles de salubrité plus fréquents dans les résidences
– Pour la réparation du chauffage aux résidences de Jacob Bellecombette
– Pour une restauration plus saine et moins onéreuse
– Pour réduire les loyers des étudiants malades de plus de 28 ans
– Pour un accès stable à internet dans toutes les résidences
– Pour que le vieux Condillac bénéficie de sanitaires décents
– Pour que la nouvelle résidence de Condillac actuellement en projet offre des loyers équivalents à l’ancienne
résidence.
– Pour que la résidence du Rabot puisse bénéficier d’un accès en bus plus régulier
– Pour que les problèmes d’infestation d’insectes soient réglés dans toutes les résidences.

SOYONS NOMBREU-SE-S LUNDI !
CGT CROUS GRENOBLE & CLOUS CHAMBERY –
SOLIDAIRES ÉTUDIANT-E-S GRENOBLE

Publicités