Demain tou-te-s dans la rue : on monte encore en intensité ! [communiqué national]

04201609_manifestation_loi_travail_solidaires_c.voisin-122

Le 14 juin sera une journée nationale de mobilisation pour les personnes opposées à la loi travail.

La manifestation sera au départ de Place d’Italie à 13h et sera l’occasion de réaffirmer haut et fort notre volonté de mettre à bas ce projet de loi.

Aujourd’hui, le mouvement social n’a jamais été aussi fort. Le 9 juin, alors qu’il n’y avait pas d’appel national de l’intersyndicale, il y a eu plus de 150 manifestations sur le territoire. Le taux de grévistes dans le rail était supérieur à celui de 1995, 1,1 million de personnes ont été basculées en heures creuses par les grévistes d’EDF, les intermittent-e-s ont occupé le MEDEF, les routiers ont annoncé qu’ils allaient bloquer les routes pour tous les matchs de l’Euro !

Depuis le début de la mobilisation, et en particulier le mois dernier, la répression est féroce. Que ce soient les peines de prison ferme, les interdictions de manifester, les assignations à résidence ou les violences policières quotidiennes, toutes ces attaques ont pour conséquence de fragiliser les militant.e.s. Une des justifications utilisée par le gouvernement pour interdire les manifestations et envoyer nos camarades en prison, c’est bien sûr l’État d’urgence… Qui ne s’en serait pas douté ? Mais comment se fait-il qu’on organise pourtant au même moment l’Euro de football ? Un événement pourtant extrêmement coûteux et qui constitue un rassemblement international propice à des événements bien plus graves.

Pourtant, le traitement médiatique ne semble pas inciter l’opinion publique à questionner la pertinence d’organiser cet événement, par ailleurs très coûteux et dont les conséquences prévisibles ont laissé un homme de 51 ans entre la vie et la mort.

Cette répression injustifiée à laquelle les personnes mobilisées contre la loi travail font face a pour objectif de casser coûte que coûte le mouvement social.

Mais nous ne baissons pas les bras et redoublons de détermination !

Continuons les manifestations, les blocages et la grève !

Tout le monde, déteste la loi travail !

Publicités