Qui sommes-nous ?

SE rond couleur fédé

Solidaires Etudiant-e-s Grenoble, un syndicat démocratique et autogestionnaire

fonctionnement

C’est le syndicat grenoblois de la fédération Solidaires Etudiant-e-s (www.solidaires-etudiant.org), active sur la majorité des universités françaises, indépendante de toute institution ou organisation politique, et affiliée à l’Union Syndicale Solidaires (+ de 110 000 adhérent-e-s, dans les secteurs public et privé) (www.solidaires.org). Travailleurs/euses en formation, nous pensons en effet que nos intérêts sont indissociablement liés à ceux de l’ensemble des travailleurs/euses, et nous refusons tout repli corporatiste.

Ce que nous voulons !

Nous combattons l’offensive libérale de privatisation rampante des universités, accélérée ces dernières années par une série de contre-réformes destructrices, que la Loi Fioraso entend parachever. Celles-ci obéissent toutes à un même objectif de soumission des universités aux intérêts privés. Il en résulte une marchandisation des savoirs et une mise en concurrence des facs, créatrice d’inégalités entre les étudiant-e-s, via une autonomie budgétaire –imposée par la Loi LRU – aux conséquences désastreuses (faillite financière de la moitié des universités).

Ce processus de transformation profonde de l’Université et de ses missions se traduit également par une professionnalisation accrue qui appauvrit le contenu de nos formations et constitue un mirage dangereux. En effet, les diplômes ultra-professionnalisants répondent aux besoins immédiats du patronat local. Hors, ceux-ci évoluent à un rythme accéléré, et ces diplômes se dévalorisent très rapidement sur le marché du travail. Dans le cadre de la société capitaliste actuelle, nous luttons pour des diplômes reconnus, garants d’une certaine sécurité sur le marché du travail. Néanmoins, nous pensons que la formation professionnelle doit être assurée et financée par l’employeur, certainement pas par l’Université publique. Celle-ci a une vocation fondamentale de transmission des savoirs, favorisant l’exercice d’un esprit critique, incompatible avec l’esprit d’entreprise.

Enfin et surtout, nous combattons la précarité étudiante. Le CROUS subissant un processus analogue de privatisation rampante, il en résulte une insuffisance, une dégradation et/ou une augmentation du coût des services proposés. Ils répondent de moins en moins à nos besoins, ce qui nourrit ce fléau qu’est le salariat étudiant (62% des étudiant-e-s salarié-e-s échouent aux examens de fin de semestre).

Solidaires Etudiant-e-s Grenoble, c’est un syndicat :

  • De terrain : car nous estimons qu’une attaque contre l’un-e d’entre nous est une attaque contre nous tou-te-s, nous sommes présent-e-s au quotidien pour aider et défendre les étudiant-e-s dans leurs problèmes individuels et collectifs : scolarité ; bourses ; logement ; préfecture ; harcèlement ; discriminations ; etc.
  • De lutte : car s’il nous arrive de nous présenter aux élections pour les différents conseils universitaires et d’y siéger, nous refusons de pratiquer la cogestion et ne reconnaissons pas à ces instances – qui ne sont souvent que des chambres d’enregistrement des décisions ministérielles, chargées de gérer la pénurie – leur caractère prétendument légitime, démocratique et représentatif ; ne serait-ce qu’au vu de la trop faible représentation étudiante ou des taux de participation dérisoires aux scrutins.

Dans ces conseils, il s’agit pour nous d’obtenir les informations nécessaires pour aider les étudiant-e-s au quotidien et dans la construction des luttes. Nous ne faisons aucune promesse électorale, nos revendications ne pouvant aboutir que par la construction d’un rapport de force.

  • De transformation sociale : car si nous défendons au quotidien les intérêts matériels et moraux des étudiant-e-s, cela va de pair avec le projet d’un modèle alternatif d’enseignement supérieur et de recherche, enfin débarrassé de l’ingérence patronale : pour une université publique, gratuite, autogérée, critique et populaire.

Seule la lutte paie !

Nous n’aurons que ce que nous prendrons !

Pour nous rejoindre ou nous contacter en cas de problème lié à votre cursus :

solidaires.etudiants.grenoble@gmail.com

ou

07-81-00-51-63

Publicités